How to fall in love
Les bains de Marilyn Monroe

Les bains de Marilyn Monroe

On dit de l’icône américaine, aussi célèbre pour ses talents
d’actrice que pour ses excentricités, qu’elle prenait des bains
de champagne pour se détendre. Prévoyez tout de même
150 bouteilles pour une baignoire de Brut. 
Le champagne, c’est la vie
Le champagne, c’est la vie

Le champagne, c’est la vie

Le bruit des flûtes qui s’entrechoquent, les regards qui s’entrecroisent,
les bulles qui pétillent. Cette curieuse coutume, héritage du Moyen Age,
était destinée à prouver que les convives ne s’étaient pas empoisonnés.
Réjouissant. Elle consistait donc à cogner brutalement les verres pour
produire des éclaboussures, afin qu’un peu du breuvage de l’un échoue
dans le verre de l’autre, et vice versa. Santé !
Une beauté pétillante

Une beauté pétillante

Et si le terroir champenois détenait le secret de la beauté
éternelle ? Les vertus antioxydantes du champagne sont connues
depuis longtemps et résultent du processus de double fermentation inventé
au XVIIe siècle. Elles sont désormais utilisées en cosmétique
pour la fabrication de soins anti-âge et de crèmes de beauté.
Autour du champagne
Le champagne est le rafraîchissement par excellence à offrir lors d’un mariage. Symbolisant la richesse par sa couleur dorée,
il est une manière de souhaiter que la famille fondée par les heureux mariés connaisse la réussite, l’amour et le bonheur.
Boire du champagne tout au long d’un mariage ? Cela va de soi : le brut sera adapté pour le cocktail, le blanc de blancs en
accompagnement du poisson ou cours du dîner, et le rosé au moment du dessert et de la pièce montée ! Impérativement
conservé au frais tout au long de la réception, le champagne est sans aucun doute l’un des symboles les plus forts de la journée.
A gauche toute

A gauche toute

250 ans après Marie-Antoinette d’Autriche, c’est le top
Kate Moss qui sert de modèle – son sein gauche plus
précisément – à la création d’une coupe de champagne.
Réalisées en France par la cristallerie d’Arques, les coupes seraient
à en croire les experts trop évasées pour révéler les qualités gustatives
du champagne. Nul doute qu’elles sauront tout de même réveiller
les papilles les plus endormies.
Du champagne en mer Baltique
Du champagne en mer Baltique

Du champagne en mer Baltique

168 bouteilles de champagne provenant d’illustres maisons
champenoise – dont la maison Juglar aujourd’hui disparue - ont été
découvertes en 2010 dans la mer Baltique. Gisant par 55 mètres de fond,
les rescapées dateraient des années 1830. Soit à peine plus que le vétéran
des champagnes. Produit en 1825, il en reste encore deux bouteilles.
Avis aux historiens !
Autour du champagne
Autour du champagne
La Saint Valentin est une des meilleures occasions pour boire du champagne
à deux. Vin de l’amour par excellence, un Brut Rosé accompagnera avec
élégance un diner en tête à tête. Placé dans un seau rempli de glace et d’eau, il sera
toujours à température idéale pour rafraichir vos papilles. Ses fines bulles colorées
se marieront brillamment avec tout type de mets. Par amour du champagne,
vous veillerez à respecter les règles du service et remplirez vos verres à la moitié
de leur contenance. Vous apprécierez ainsi beaucoup mieux la subtilité
et la richesse du vin, et multiplierez les occasions de trinquer avec l’être aimé.
Le Brut Rosé mettra parfaitement en valeur bouchées apéritives, toasts de foie
gras ou de saumon fumé. Pour le dessert, vous lui préférerez un Blanc de Blancs
plus consensuel, qui saura vous séduire en apportant une touche de douceur
rafraichissante et bienvenue.
La vie nocturne<br/>du champagne

La vie nocturne
du champagne

Le champagne n’apprécie guère la lumière du jour. C’est d’ailleurs
pour cette raison que les bouteilles sont généralement d’un verre épais
et opaque. Un vin trop exposé développera un « goût de lumière »
aux subtiles notes de chou-fleur et de caoutchouc. 
De la finesse du langage
De la finesse du langage

De la finesse du langage

Sabrer le champagne est une pratique qui nous vient
des soldats de la garde napoléonienne. Pour fêter
leurs victoires et impressionner ces dames, ils décapitaient
les bouteilles avec leur sabre d’un geste magistral.
Sabler le champagne, c’est le boire d’une traite.
Notez que l’un et l’autre ne sont pas incompatibles.
Une perte pour un gain

Une perte pour un gain

«Un navire qui n'a pas goûté au vin goûtera au sang». Ce proverbe anglais évoque sans détours la vieille tradition,
dont on ignore précisément l’origine, qui consiste à fracasser une bouteille de champagne sur la coque des navires
avant leur premier voyage. On dit à ce propos que le Titanic partit sans se faire baptiser...
Autour du champagne
Le Champagne s’envole

Le Champagne s’envole

C’est en 1909 que se tint la toute première compétition aérienne
de dimension internationale, la Grande Semaine d’Aviation
de la Champagne. C’est depuis ce meeting aérien que l’on boit
du champagne dans les sports mécaniques. Sur les podiums,
une fois la course achevée de préférence.
Autour du champagne
Autour du champagne
Le champagne est le vin de l’amour et de la joie. Incontournable lors des grandes occasions, il s’apprécie aussi pour le seul plaisir de la dégustation. Servi frais
mais non glacé, on le plongera 20 minutes dans un seau rempli pour moitié d’eau fraiche
et pour moitié de glaçons. Le choix des verres est important pour une dégustation
réussie. Si l’on utilise bien dans le langage courant l’expression coupe de champagne,
celle ci, trop évasée, entraine une déperdition de bulles trop rapides. On lui préfèrera
la flûte, avec sa forme élancée et son diamètre réduit, qui permet au champagne
de préserver toute son effervescence et de concentrer le maximum d’arômes.
Le compagnon d’Icare

Le compagnon d’Icare

Franck Hedges Butler, amateur d’aéronautique et de boisson
effervescente, s’est rendu célèbre pour son utilisation peu orthodoxe
du champagne. Il employait des bouteilles encore pleines comme lest
lors de ses envolées en ballon au dessus de la campagne anglaise.
Une fois bues et bien bues, l’apprenti volant n’avait plus qu’à
s’en délester pour s’envoler vers ses rêves d’altitude.
Autour du champagne
En famille ou entre amis, les fêtes de fin d’année sont toujours un bon prétexte pour déboucher une bouteille de champagne. Brut, Blanc de Blancs ou Rosé, chaque cuvée a
sa propre personnalité. Les esprits enjoués se tourneront vers un Rosé frappé de glace, pour ouvrir avec joie et bonne humeur les festivités. Les amateurs de volupté et de
tendresse se dirigeront vers un Blanc de Blancs, plus calme et mesuré. Les inconditionnels en quête d’authenticité choisiront une cuvée de Brut, pour un goût de référence
intemporel. Idéalement, le champagne sera servi entre 8° et 10°C selon son âge et sa maturité, pour laisser à ses arômes la possibilité de s’épanouir et de s’exprimer
pleinement. Aussi délicieux à boire qu’à regarder, il prendra place dans un seau à champagne, qui ornera avec faste et élégance votre table de réception.
Le saute-bouchon champenois
Le saute-bouchon champenois

Le saute-bouchon champenois

Produire du champagne a longtemps été un métier à risque.
Il a fallu attendre la fin du XVIIIe siècle pour que les producteurs
de champagne arrivent à dompter la fougue effervescente
du champagne, grâce à l’utilisation de bouteilles en verre
plus résistantes et plus épaisses venues... d’Angleterre. 
Meilleure sera la descente
Meilleure sera la descente

Meilleure sera la descente

Le champagne se déguste partout, et même sur le toit du monde. Nombreux
sont les alpinistes à célébrer leur ascension des plus hauts sommets de la Terre
en débouchant une bouteille. C’est d’ailleurs du champagne que réclama l’astronaute
Jean-Loup Chrétien en 1982, à peine revenu de son séjour dans la capsule
spatiale soviétique. Une belle manière de fêter le premier vol habité
d’un français dans l’espace.
« Le champagne aide à l'émerveillement »

« Le champagne aide à l'émerveillement »

Georges Sand